vendredi 30 novembre 2012

Naissance de designcode : un collectif de design managers pour promouvoir la création de valeur par le design pour l’entreprise

Lors d'une conférence de presse à la CCIP le 22 novembre, les designers intégrés Anne Asensio, François Lenfant, Pierre-Yves Panis, Philippe Picaud, Gilles Rougon ont annoncé la naissance de leur collectif « designcode » destiné à démontrer que même et surtout en période de crise, le design transforme l’entreprise et est source de valeur.

La démarche est particulièrement notable car c’est la 1ère fois que des design managers représentants de grosses entreprises interviennent ensemble et mettent leur vision et leur expérience du design (vu comme outil de stratégie d’entreprise) au service des entreprises, écoles et organismes divers, de façon ouverte et désintéressée.

Les fondateurs du collectifs, s’ils agissent ici en leur nom propre, sont néanmoins des cadres dirigeants au sein de grandes entreprises française, et des références incontournables du design management, qui ont pu montrer à des niveaux stratégiques et pour des entreprises de secteurs variés que le design est source de valeur, que cette valeur contribue à la compétitivité de nos entreprises.

  • Anne Asensio est VP design experience de Dassault Systèmes, ex General Motors et Renault,
  • François Lenfant est Manager Global Product Design chez GE healthcare, 
  • Pierre-Yves Panis est le nouveau VP Design & User Experience chez Orange, ex Legrand,
  • Philippe Picaud est design director chez Carrefour, ex Décathlon, 
  • Gilles Rougon est design manager EDF R&D, ex GUNNEBO, ex PSA.

Les prémisses de cette démarche, qu'ils ont pu développer lors de la conférence de presse, sont que, si une conscience commence à apparaître dans certaines entreprises de considérer le design comme un axe stratégique, le chemin à parcourir reste néanmoins énorme autant en termes de pédagogie auprès des divers acteurs de l’entreprise (et de son environnement), que de consolidation des corpus d'un métier encore jeune, de partage des pratiques de la discipline, et de transmission vers les nouveaux et futurs diplômés, qui ne connaissent pas ou peu ce métier.

Dans le contexte actuel, le design management est un outil essentiel pour transformer la différence en préférence, aider l’entreprise à évoluer, et développer la compétitivité.
Ils ont également rappelé que le designer doit créer sa place dans l'entreprise, et se vendre en interne en adoptant le langage et les pratiques du business, y compris dans les indicateurs de performance.


Les design managers ont donc décidé de communiquer leur passion du design, et de mettre leur expérience et leur vision au service des enjeux du management du design en entreprise.
Le collectif, qui se veut « engagé, pertinent, éclaireur », a pour objectif de :

  • valoriser le rôle du design interne et promouvoir la création de valeur apportée par le management du design,
  • échanger sur les bonnes pratiques, notamment les modes de gouvernance,
  • définir des critères de performance permettant de mesurer l’impact du design.

La démarche des "5 sages", qui devrait s’adosser prochainement sur les réseaux sociaux, déplace le débat sur le plan du partage, de l’échange et de la collaboration, entre professionnels de l’entreprise et du design, dans une posture humble, professionnelle, et engagée.
Ils communiqueront prochainement sur leurs actions prévues : tables rondes, échanges avec les institutions, filières de formation au design, prises de parole auprès d’auditorat élargis, publications…
Leur première action a été d'adresser une lettre au conseil d'administration de l'ENSCI quant à l'ambition de l'école et l'essence de sa pédagogie.

Nous félicitons le jeune collectif -qui cumule 140 ans d'expérience dans l'univers du design- pour cette volonté d'apporter à l’entreprise des outils adaptés aux enjeux actuels et futurs, et lui apportons notre support !

Lire la synthèse complète de la conférence de presse sur le Go2prodblog.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire